Information
Éditeur CDD3D
ISBN 978-2-923434-25-4
ISSN 0821-9222
Langue Français et anglais
Sous la direction de André-Louis Paré

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !
    Mauvais           Bon

ESPACE art actuel #111 - Migrations_Frontières

André-Louis Paré

Non disponible
  • 10,95 $

Ajout au panier

Lorsqu’il est question de migrations humaines, spontanément nous pensons aux personnes qui, de par le monde, sont dans l’obligation de quitter leur pays pour un autre, considéré plus sécuritaire. Les raisons de ces migrations forcées sont multiples : politique, économique, ethnique, religieuse, voire de plus en plus climatique. Et même si la plupart de ces migrations existent depuis le développement des États-nations et l’apparition de nouvelles frontières, il nous faut admettre, comme le souligne Edward W. Saïd, que « notre époque a produit plus de réfugiés, de migrants, de personnes déplacées, d’exilés, qu’il n’y en a jamais eu dans l’histoire » (Culture et Impérialisme, Éd. Fayard, 2000, p. 459). Devant l’ampleur de ces déplacements obligés et pour contourner le marché lucratif des passeurs, Catherine Wihtol de Wenden, spécialiste des migrations internationales, plaide pour un droit de migrer, un droit à la mobilité, même si l’hospitalité n’est pas toujours au rendez-vous.

Intitulé « Migrations_Frontières », ce dossier de la revue ESPACE art actuel propose des analyses de diverses pratiques artistiques pour qui la question de la migration, souvent associée à la notion de frontière, suscite d’une façon ou d’une autre un engagement. Contrairement aux données statistiques sur le phénomène migratoire, cette implication se présente sous forme de récits, de témoignages, mais aussi de productions d’objets symbolisant l’expérience exilique. Or, parfois, dans ces conditions, la migration peut être considérée d’un point de vue prometteur, à partir duquel on peut observer que ce phénomène bouscule certaines notions d’appartenance et de citoyenneté territoriales et qu’il ouvre la voie à l’invention de manières autres et plus justes d’être sur Terre.

Le dossier comprend des textes de Michael Blum, Geneviève Chevalier, Bernard Lamarche, Chantal T. Paris et Bernard Schütze. Ces textes analysent les œuvres des artistes Milutin Gubash, François Morelli, Tanja Ostojić, Adrian Paci, Gerald Machona, Nadia Seboussi, Raqs Media Collective et de l’événement inSite (avec les artiste Teddy Cruz, Mark Bradford, Judi Werthein, Erick Meyerberg). Pour compléter ce dossier, vous pourrez lire un entretien avec l'artiste d'origine coréenne, vivant à Chicago, Aram Han Sifuentes et dans la section « Événement », un article de Gauthier Lesturgie qui présente l’exposition «Wir sind alle Berliner : 1884-2014», laquelle célèbre le 130e anniversaire de la rencontre de Berlin où quatorze pays d’Europe se sont partagés l’Afrique en vue de l’exploitation de ses ressources.

Dans cette édition de 120 pages, vous aurez aussi le plaisir de lire des comptes rendus d’exposition signés Julie Alary Lavallée, Ariane Belisle, Philippe Boissonnet, Gabrielle Desgagné-Duclos, Edwin Janzen, Julie Hétue, Lilly Koltun, Annie Lafleur, Éric Legendre, Marie-Hélène Lemaire, Bénédicte Ramade et Laurent Vernet. Leur texte porte sur les œuvres des artistes Ingrid Bachman, Catherine Bolduc, Patrick Coutu, Elena Damiani, Jeremy Deller, Hans Haacke, Isaac Julien, Allyson Moore et Arthur Desmarteaux, Jennifer Macklem, Vesna Perunovich, Taryn Simon, Public Studio, Yinka Shonibare MBE, Robert Therrien, Chih-Chien Wang, etc.

Enfin, une nouvelle section, consacrée à des courts essais se trouve dans ce numéro 111. Pour inaugurer cette section, Dominique Sirois-Rouleau propose une réflexion ayant pour objet une action « hors les murs » de l’artiste Joshua Schwebel.

Automne/Fall (2015)

Éditeur

CDD3D

ISBN

978-2-923434-25-4

ISSN

0821-9222

Langue

Français et anglais

Sous la direction de

André-Louis Paré

Code produit

[107296]

Etiquettes : espace, art, actuel, #111, migrations, frontières, revues, culturelles